Magical Wargirls – Introduction générale

Environ vingt ans auparavant, venues d’autres mondes ou d’autres dimensions, sont apparus des monstres hideux et malveillants.

Au début, l’Humanité ne savait nullement d’où ils provenaient, pas plus qu’elle ne connaissait leurs objectifs, mais certains se souvinrent d’anciens récits jugés de fictions qui évoquaient des créatures extraterrestres qui avaient jadis peuplés la Terre, à une époque bien antérieure à la naissance des hommes : ces créatures furent identifiées et dénommés les Anciens.

Jadis la Terre était leur domaine, leur royaume, mais ils en avaient été chassés et avaient juré de revenir un jour reprendre ce qui leur revenait de droit ; et,conformément à leurs promesses, ils étaient à présent de retour dans leur ancien domaine.

Au début, l’Humanité essaya de s’opposer à eux, elle essaya de les combattre, mais toutes les batailles se soldèrent par des échecs, elle enchaîna les défaites les unes après les autres. Le monde semblait atteindre sa fin, le nombre d’êtres humains se réduisait chaque jour un peu plus…

Qu’il s’agisse de démons, ou d’anciens dieux, personne ne pouvait réellement l’établir, ceux qui apparurent être des ennemis des Anciens se présentèrent face aux Hommes en cette période de crise, annonçant leur extinction.

Leur mode de pensée, leur apparence, nul doute qu’il s’agissait de formes d’existences anciennes et supérieures, mais même s’ils se présentèrent comme les Dieux des royaumes Extérieurs qui luttèrent jadis contre les Anciens et les chassèrent hors de la Terre, l’Humanité restait méfiante à leur propos.

Face aux Anciens, ni les tanks les plus modernes, ni les avions de chasses, pas plus que les missiles les plus puissants n’étaient capables de les tuer définitivement.

C’est dans cette phase désespérée de la guerre que les Dieux prêtèrent main forte aux humains et réveillèrent un ultime espoir par le biais des Mahou Senjo1.

Les Dieux n’avaient pas de corps physiques dans cette dimension, pour des raisons inexpliquées leur seul moyen de prêter assistance à l’Humanité et surtout de s’opposer à leurs ennemis ancestraux, c’était d’investir leurs pouvoirs dans des jeunes filles ou jeunes femmes âgées de moins de vingt-cinq ans pour en faire de redoutables combattantes dotées de pouvoirs magiques.

Grâce à l’apparition de ces Mahou Senjo et de leurs étranges familiers (les Dieux n’arrivaient qu’à adopter une forme physique amoindrie qui fut désignée par ce terme), l’Humanité échappa à son extermination.

Mais le nombre de survivants était très faible, il était passé à moins d’un milliard sur l’ensemble du globe.

Les territoires envahis par les Anciens s’élevaient à plus de 70% du monde, il ne restait que quatre zones de civilisation : l’Europe de l’Ouest, l’Europe de l’Est, l’Asie et l’Amérique.

La zone Europe, renommée Amaryllis, était composée d’une partie des territoires les plus à l’ouest. Au fur et à mesure des invasions, les humains avaient été repoussés de plus en plus vers l’Océan.

A l’opposé, les territoires d’Europe du Nord avaient été repoussés au fur et à mesure des batailles vers l’est et s’étaient regroupées en Russie pour former le front Ukrytiye2.

Encore plus à l’est, une poche de résistance humaine s’était regroupé au Japon. Profitant de son statut d’archipel, ce pays avait su défendre son territoire plus efficacement que ses voisins. On nommait cette zone à présent Kibou3, puisqu’il s’agissait de l’un des derniers espoirs de l’Humanité.

Et enfin, de l’autre côté de l’Océan Pacifique se trouvait le quatrième bastion de résistance, celui américain. Jadis un pays puissant et militairement influent, les Etats-Unis d’Amérique étaient à présent réduits à la côte ouest. Le gouvernement américain ruminait encore sa défaite face aux « hostiles », ils étaient particulièrement virulents dans leurs combats et avaient de fait nommé leur nouveau gouvernement provisoire : US Reborn.

La guerre entra dans une phase de stagnation, les batailles se succédèrent, les limites des territoires bougèrent peu et un certain statut quo s’imposa ; l’Humanité se reprit un peu, lentement elle pansa ses blessures.

Les Dieux n’avaient jamais fait de vraie apparition publique, les citoyens ne connaissait même pas leur existence, elle avait simplement accueilli avec joie l’apparition de ces filles combattantes venues les sauver.

L’accord entre les Dieux et l’Humanité dura des années durant dans l’ombre des gouvernements, jusqu’au jour où, après des années d’expérimentation, l’Humanité découvrit le procédé qu’utilisait les Dieux pour réveiller les pouvoirs latents à l’intérieur du corps des Mahou Senjo.

Par le biais de la science, ils parvinrent à créer la nouvelle génération de Mahou Senjo, indépendantes de l’influence des Dieux, ces familiers étranges qui les aidaient et les conseillaient.

Ne souhaitant plus faire confiance à des formes de vies extraterrestres aux objectifs mal définis, l’US Reborn la première brisa les accords avec les Dieux et forma ses premiers bataillons de Mahou Senjo.

Puisque l’Humanité avait découvert que ce pouvoir latent contenu dans la combinaison chimique des chromosomes XX était accessible à une minorité des femmes âgées de moins de vingt-cinq ans (les conditions exactes d’éveil demeurent encore inconnues, le procédé fonctionne seulement dans 10% des cas), le nombre de recrues augmenta et l’organisation de ces combattantes devint plus rigoureux et réglementée.

Ainsi, l’existence des Mahou Senjo devint liées à l’armée. Cette résolution des US Reborn fut transmise aux autres bastions de résistance, qui adoptèrent des systèmes similaires ; les Dieux, sans poser d’opposition, quittèrent les échanges avec les humains, ils se retirèrent à nouveau du monde.

Dans le monde actuel, les Mahou Senjo s’occupent de manière officielle de la sécurité interne et externe des zones de survie, elles sont intégrées à la société qui les vénère en leur qualité de sauveuse et les craint en tant qu’entité surnaturelle qu’elles sont.

Mais en marge de ces Mahou Senjo officielles, salariées et reconnues par les gouvernements actuels de ce monde en guerre, il existe un nombre important de Mahou Senjo qui officient en tant que mercenaires dans des petites entreprises plus ou moins reconnues, plus ou moins influentes et légales.

L’agence Tentacool, une de ces petites entreprises non officielle établie à Tokyo, s’apprête à recevoir une nouvelle recrue…

Notes de bas de page :

1 Mahou Senjo(魔法戦女) ou autrement nommées Magical Wargirls.

2 Укрытие en russe signifie le « refuge ».

3 希望 (Kibou) signifie « espoir » en japonais.

Etat du monde après l’Invasion :

Carte du monde après l'Invasion

Lire la suite – Prologue